Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18

Carmen Maria Vega

Musique | Festival Décembre en Francophonie | Concert | Fais-moi mal Boris !

Carmen Maria Vega - Centre culturel Charlie Chaplin - Jeudi 2 décembre 2021 à Vaulx-en-Velin, Métropole de Lyon
Photographie : © Florence Trédez

Elle en impose, Carmen, quand elle monte sur scène et s’attaque au répertoire du maître de la pataphysique, le grand Boris Vian.

Fais-moi mal, Boris ! est bien plus qu’un hommage à l’occasion du centenaire de sa naissance, c’est un show musical intense où Carmen Maria Vega, avec toute sa sensualité et son énergie, nous plonge littéralement dans l’univers fantasque, libre et engagé de l’auteur en réinterprétant ses chansons.

La chanteuse lyonnaise y ajoute de sa personne, mêlant lecture, chant, pole dance, effeuillage sexy et burlesque. Bienvenue au cabaret !

Carmen ne laissera personne indifférent avec son tempérament de feu, son engagement total sur scène et sa voix puissante qui font boom !

Evénement labellisé par le Centenaire de Boris Vian

Décembre en francophonie 


Durée : 1h15

Âge : dès 12 ans


Tarif "Incontournable" : tarif plein 16 €, tarif réduit 12 €, tarif jeunes 6 €

Spectacle éligible au PASS "en musique" : 

  • 1 « Incontournable » + 1 « Grand Rendez-vous » = 30 €
  • 2 « Incontournable » = 20 €
  • Concert supplémentaire « Incontournable » = 10 €

Distribution

  • Direction artistique, chant et danse : Carmen Maria Vega
  • Direction musicale et arrangement, basse et guitare : Antoine Rault
  • Batterie : Raphaël Léger
  • Clavier et pad : Raphaël Thyss
  • Costumes : Maud Berthier
  • Chorégraphie Pole Dance : François Beretta
  • Son : Mickaël Saccheti
  • Lumière : Adrien Talon
  • Régisseur général : Olivier Lagière

Date

Jeudi 2 décembre
à 20:00

Tarifs

  • Tarif plein 16.00 €
  • Tarif réduit 12.00 €
  • Tarif Jeunes 6.00 €
Réserver des places
Chanteuse exceptionnelle, bête de scène au charisme extraordinaire, la belle a vite imposé sa vitalité dans le paysage francophone.
Le Figaro