Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18
fax : 04 72 04 37 03

Les Fureurs d’Ostrowsky

théâtre Jean Michel Rabeux

Les fureurs d'Ostrowski (photo Ronan Thenadey)

Ostrowsky est monté sur le plateau et il est devenu furieux. Un délire l'a pris, comme une sortie de cauchemar qui ne se fait pas, et pendant des jours et des jours il s'est mis à raconter une histoire insensée avec des mots, des grands gestes et du sang partout. Il lui fallait du sang à chaque répétition, mais du vrai sang, hein, du sang qui saigne, parce qu'il fallait qu'il la raconte cette histoire, à tout prix, l'histoire de la première famille connue, l'histoire de la mère de toutes les familles, venue directement de l'antique Attique, la Grèce donc, et c'est la pire de toutes, c'est pour ça qu'Ostrowsky est tombé un peu fou, parce que c'est la terrible des terribles.
Ça commence dans la nuit des temps par un étrange repas: Atrée sert à son frère Thyeste ses propres enfants à manger. Et pour les cuisiner, il a bien fallu les tuer. Comment faire autrement ? Donc Atrée a tué les enfants de Thyeste, parce que Thyeste lui avait volé sa femme, entre frère ça  ne se fait pas, n'est-ce pas. Donc c'est parti pour le bonheur, la malédiction comme une trainée de sang, les vengeances se suivent et se ressemblent et ça a tourné les sangs d'Ostrowsky.
Je crois qu'il va un peu mieux maintenant, parce que c'est fini tout ça, c'est ce que je me tue à lui répéter, un voile de douceur est tombé sur le monde, on ne s'écharpe plus dans les familles. Tout y est tranquille et généreux, nous sommes enfin civilisés et très gentils, c'est fini tout ça, le tragique, le crime, le cruel, fini, bien fini. La Justice est arrivée sur nos familles et règle tous nos petits problèmes.
Mais je ne sais pas pourquoi, Ostrowsky ressasse, il ne peut pas s'en empêcher, il ressasse cette vieille histoire. Il fait parler les morts, je ne sais vraiment pas pourquoi. Et ça le maintient furieux. Je m'inquiète.
Jean-Michel Rabeux

 

Extrait vidéo

 

Délire mythologique d’après la terrible histoire des Atrides

Dates

  • le 8 avril 2016 à 19:00
  • le 9 avril 2016 à 21:00

Tarifs

  • Plein 8.00 €
  • Tarif enfant 6.00 €
  • Pass 2 spectacles 14.00 €
  • Pass 3 spectacles 21.00 €
  • Pass (2) Scolaires, carte Mr’A 10.00 €
  • Pass (3) Scolaires, carte Mr’A 15.00 €
Acheter des places
Ce spectacle s'inscrit dans

Distribution

  • Texte Gilles Ostrowsky et Jean-Michel Rabeux
  • Avec Gilles Ostrowsky
  • Lumières Jean-Claude Fonkenel
  • Assistanat à la mise en scène Elise Lahouassa
  • Régie générale Denis Arlot, Florent Gallier