Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18
fax : 04 72 04 37 03

A Vaulx Jazz 2015

Festival A Vaulx Jazz

le visuel A Vaulx jazz 2015

A Vaulx Jazz #28, une édition de combat, un parcours musical sophistiqué : Alamo Jazz

Le festival affirme un engagement contre la dilution progressive du jazz dans un fleuve de musiques indéfinies, dans une sorte de "mainstream" qui ignorerait sa source et ses affluents. Si le métissage culturel revendiqué par le festival A Vaulx Jazz depuis son origine demeure plus que jamais un gage de renouvellement et de modernité pour le jazz, c'est plutôt des mélanges sans logique ni généalogie dont le festival se démarque crânement.  Si l'on ajoute à cette perte progressive de repères la disparition annoncée d'un festival, ami et partenaire depuis des lustres, tel que Fort en Jazz (à Francheville), l'heure est bien à la mobilisation. Pour le jazz en Rhône-Alpes aujourd'hui, A Vaulx Jazz c'est donc un peu Fort Alamo.

A l'instar du module spatial européen Philae se posant sur la comète Tchouri, le voyage fantastique proposé à Vaulx-en-Velin s’achèvera cette année quelque part entre la planète Vénus et la comète Kohoutek de Sun Ra... dont le mythique Arkestra fêtera en effet (sous la direction de Marshall Allen) ses 100 ans au Centre Culturel Charlie Chaplin.

L'esprit de cette édition dominée par les voix et les cordes est donc aussi porté par un souffle cosmique.
Le corps, lui, doit exulter, et c’est en dansant sur les rythmes latins "caliente" d’un autre big-band rutilant que débuteront les concerts de la scène centrale, dans un Centre Charlie Chaplin littéralement transformé cette nuit-là en "Tropicana", le club mythique des nuits havanaises.  (Mardi 10 mars. sur invitation)

Une des constantes du festival demeure la place réservée aux créations.
Cette édition 2015 n'en propose pas moins de cinq, qui donnent une juste idée de la vitalité, de la diversité et de l’importance de cette musique et de la scène régionale : "1950 : Baile en La Habana", "Pablo N°2", le barbelé "Madness Tenor" avec George Garzone et Lionel Martin, "Over the Hills" qui n'est autre que la relecture contemporaine, par le imuZZic Grand(s)ensemble, de l'opéra-programme "Escalator Over The Hill" (Carla Bley / Paul Haynes, en 1971).

Enfin, la soirée intitulée "De vent et de cordes" organise les retrouvailles tout à fait exceptionnelles, et pour A Vaulx Jazz, des complices Louis Sclavis, Dominique Pifarely et Vincent Courtois.

Citons encore dans cette affiche 2015 :
La rencontre au sommet des virtuoses Antonio Farao et Dave Liebman, les voix soul de Natalia M.King et Kelylee Evans, la venue du contrebassiste Stephane Kerecki en quartet qui s'appuie sur les plus beaux flirts du cinéma français de la Nouvelle Vague avec le jazz. Remarquons les apparitions rares d'un autre contrebassiste (et violoncelliste), le Suédois Lars Danielson en quintet, et celle du batteur Jeff Ballard.
Outre, enfin, la vision futuriste du cosmos façon Sun Ra par le très ondulatoire Thomas de Pourquery Supersonic, au-delà du Chicago blues nitroglycériné d'un Lil' Ed and the Blues Imperials tout juste nominé "groupe de l'année" aux Blues Music Awards 2014, bien d'autres pépites musicales restent encore à découvrir dés le 27 février prochain au fil du vaste programme du Hors les Murs.
Le festival affirme un engagement contre la dilution progressive du jazz dans un fleuve de musiques indéfinies, dans une sorte de "mainstream" qui ignorerait sa source et ses affluents

Dates

le 10 mars 2015 à 20:30

Tarifs

  • 24.00 €
  • 20.00 €
  • 16.00 €
  • 10.00 €
Acheter des places