Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18
fax : 04 72 04 37 03

Baloji / Saul Williams

Festival A Vaulx Jazz

soirée Vibrations

Baloji et l'orchestre de Katuba

Baloji est poète, auteur-compositeur / beatmaker, scénariste, acteur-performeur, réalisateur de clip et styliste.   Après l'album Hôtel Impala (2008), sa version congolaise (Kinsasha Succursale/2011) auréolé de 4 étoiles par la presse mondiale (NY Times, Guardian, El Pais, les Inrocks...) et après plus de 200 concerts à travers le monde, Baloji revient avec ce nouvel EP, toute première signature du label ISLAND AFRICA.  Sa musique se présente à la croisée de la musique africaine, de la chanson française, du rap, de la musique afro-américaine (soul, funk, jazz) découverte à travers la culture hip hop et le sampling ; et de la musique électronique (trance et deep house) dont le Limbourg et la région de Liège (Belgique), où il a grandi, est l'un des berceaux.
Baloji en swahili veut dire "homme de sciences", mais durant la colonisation, sa signification a dérivé, avec l'évangélisation, vers "hommes de sciences occultes et de sorcellerie".
Ainsi, plaçant la résilience au centre de son travail, Baloji concilie toutes ses influences au service de son propos. 64 Bits & Malachites propose une musique de collusion et de croisement, débridée et libérée des balises de "genres".

  • Voix : Baloji
  • Guitare : Dizzy Mandjeku 
  • Batterie : Saidou Ilboudo 
  • Basse  : Didier Likeng
  • Claviers : Philippe Ekoka
  • choeurs : Charlotte Adigéry

 

 

SAUL WILLIAMS  « MartyrLoserKing »

Saul Stacey Williams, né le 29 février 1972 à Newburgh, État de New York (U.S.A.), est un poète, écrivain, acteur et rappeur américain, connu pour mêler poésie et hip-hop alternatif et pour avoir tenu le rôle principal dans le film indépendant "Slam" en 1998. Sa formation en arts dramatiques lui permet de se retrouver au cœur de la scène poétique des cafés new yorkais. Il approche le monde de la musique en se produisant avec des artistes comme Nas, The Fugees, Christian Alvarez, Blackalicious, Erykah Badu, KRS-One, Zack de la Rocha, De La Soul, ou encore DJ Krust, ainsi qu’avec les poètes Allen Ginsberg et Sonia Sanchez. En septembre 2004, son album éponyme le propulse alors sur le devant de la  scène.

Poète et écrivain résidant désormais en France Saul pense que "la poésie est la fenêtre qui s’ouvre et qui laisse entrer de l’air, des idées neuves, de nouvelles possibilités afin d’explorer ce que nous ressentons, tout ce que nous pensons mais avec l’espace pour voir plus que ce que l’on sait, parce qu’il y en a justement tellement plus»... « Si je ne m’ouvrais pas aux possibilités offertes par l’inconnu alors je serais perdu".

  • Slam, rap, voix :  Saul Williams
  • Cx, machines, platines : Christopher Davis  
  •  Claviers : James Orraca Tetteh Aku  

Dates

le 16 mars 2016 à 20:30

Ce spectacle s'inscrit dans