Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18
fax : 04 72 04 37 03

Une Chambre à soi

théâtre Virginia Woolf

la comedienne dans l'écrin de la chambre tapissée de velours cramoisi nous regarde fixement, droits dans les yeux
Anne de Boissy
Dans Une chambre à soi, Virginia Woolf traite des rapports que les femmes entretiennent avec la littérature. Plus précisément, le texte révèle la disparité historique entre hommes et femmes, les contingences économiques privant les secondes de leur liberté d’écrire. Ainsi, la thèse de l’écrivain anglais consiste à montrer la nécessité pour une femme de disposer de son indépendance financière et d’un espace à soi pour pouvoir écrire et s’abstraire des obligations matérielles et triviales auxquelles elle est trop souvent condamnée. Au fil des pages, le texte énonce les limites matérielles et immatérielles qui barrent l’accès des femmes à l’écriture. À commencer par la vision hautement misogyne longtemps portée sur « le sexe faible ».
Anne de Boissy excelle en endossant un rôle qu’elle maîtrise parfaitement. Espiègle, perspicace sans jamais cesser d’être drôle, par sa gestuelle et la qualité de sa présence, la comédienne ravive, porte l’énergie du texte. L’extrême limpidité de sa diction est pareille à un éclairage, une mise en relief permanente du propos, témoignant par la même occasion d’une impeccable direction d’acteur et ce jusque dans les moindres détails.
En s’appuyant sur une scénographie subtile, précise et évolutive, des lumières délicates qui cisèlent le coeur du propos, Sylvie Mongin-Algan en exaltant la puissance du contenu, nous révèle son remarquable talent à choisir des textes forts, intemporels et à les magnifier par l’indéniable qualité de mise en scène qu’elle leur confère.
L’essai de Virginia Woolf a trouvé une mise en scène à la hauteur de son propos.
Élise Ternat, Les trois coups



L'incontournable Magazine
Auteure de génie, critique littéraire et éditrice, Virginia Woolf a fasciné ses contemporains par sa créativité d'avant-garde et sa vie de femme libre. En 1929, elle publie Une chambre à soi, essai passionnant et énergique, plein de lucidité et d'humour qui deviendra un véritable texte de référence pour le droit des femmes à l'égalité et à la liberté intellectuelle.



Dates

  • le 13 novembre 2014 à 21:00
  • le 15 novembre 2014 à 21:00

Tarifs

  • 7.00 €
Acheter des places

Distribution

  • Texte Virginia Woolf
  • Traduction Clara Malraux, éd. Denoël
  • Mise en scène Sylvie Mongin-Algan
  • Avec Anne de Boissy
  • Scénographie Carmen Mariscal
  • Lumière Yoann Tivoli
  • Son Véronique Dubin
  • Costumes Clara Ognibene
  • Photo © Lorenzo Papace