Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18
fax : 04 72 04 37 03

Coupé-Décalé

danse Robyn Orlin / James Carlès

Comment les chorégraphes contemporains prennent-ils en charge les pratiques populaires ?
Une conversation entre Robyn Orlin et James Carlès plus tard, et voici le projet Coupé-décalé.

Acte 1

un solo taillé sur mesure pour James Carlès par la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin. Entre farce lumineuse et blitz-portrait.

Acte 2 :

Au tour de Carlès de mettre en scène cinq danseurs de coupé-décalé, nés en France dans les clubs africains au début des années 2000. « Couper » comme tricher, arnaquer, « décaler », comme s’enfuir. Pionniers ? Les nouveaux arrivants, les précaires, les sans-papiers qui trouvent là un langage, une consolation, une revanche. Dress code ? Silhouettes sophistiquées de sapeurs, pourvu que ça frime, pourvu que l’étiquette pèse son pesant de marques et de bling. Gestuelle ? Un mélange de rumba congolaise, de hip-hop, de danses caribéennes, avec frappes au sol, roulements de bassins, et jeux de mimes à connotation politique et/ou sexuelle. En dix ans, la lame de fond a regagné son pays d’origine, rempli les stades, emballé la jeunesse noire, trouvé ses dieux et même ajusté ses versions un peu partout dans le monde. MF
« Le coupé-décalé peut être considéré comme un mouvement identitaire noir d’un genre nouveau : le lieu de reconnaissance d’un entre-soi différent de celui que j’avais connu dans ma jeunesse »
Propos recueillis par Dominique Crébasol
Une pratique identitaire phénoménale ! Du bling-bling, de la farce, de la frime, de la revanche, c’est le coupé-décalé.

Dates

le 24 septembre 2014 à 20:30

Tarifs

  • 16.00 €
  • 13.00 €
  • 11.00 €
  • 8.00 €
Acheter des places

Distribution

  • ACTE 1 I am not a sub-culture, rather a gallery of self-portraits with a history walking in circles
  • chorégraphie Robyn Orlin
  • interprétation James Carlès
  • Conseil vidéo Pierre Sasso
  • Conseil costumes Birgit Nepll
  • Musique Marin Marais, Alaitz Eta Maider, Ray Lema, Etienne Mbappe, Senene Mingui
  • Lumière et régie Arnaud Schulz
  • durée 35mm
  • ACTE 2 On va gâter le coin !
  • Chorégraphie James Carlès
  • Interprétation Gahé Bama, Clément Assemian, Stéphane Mbella, Franck Serikpa, Brissy Akezizi Vidéo Charles Rostan
  • Musique DJ Arafat, Charles Rostand, James Carlès, Abou Nidal 2 Genève, DJ Leo
  • Lumière et régie Arnaud Schulz
  • Durée 40mn
  • photo © Pierre Ricci