Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18

La maison de Bernarda Alba

Théâtre Federico Garcia Lorca

à la manière des marionnettes les comédiennes du spectacles apparaissent en clair obscur dans un castelet

Ecrite au début de la guerre civile, dans les prisons franquistes, avant son exécution en 1936, cette pièce de Federico Garcia Lorca raconte comment, à la mort de son mari, Bernarda Alba emprisonne ses cinq filles dans un deuil de huit ans afin de les protéger du désir des hommes. Mais Pepe le Romano, fiancé de l’aînée, continue de rôder et finalement séduit Adela, la plus jeune qui refuse la réclusion maternelle et finira tragiquement. Dernière oeuvre de Lorca avant sa mort, La Maison de Bernarda Alba dépeint, à la manière d’un Goya, une Espagne exaspérée par l’injustice, les préjugés ou la morale religieuse.

Le metteur en scène, Andrea Novicov, qui se souvient que Lorca a aussi écrit pour marionnettes, afin de nous faire mieux pressentir les dangereux poisons de l’enfermement etde la frustration dont sont victimes ces jeunes filles en fleur condamnées par leur mère à faner sans amour, a eu l’idée de transformer les personnages en marionnettes humaines.

Les sept interprètes de la pièce, qui évoluent dans le cadre étroit d’un castelet évoquant la prison autant que le confessionnal, deviennent des poupées captives et apeurées. Telles Les Ménines de Vélasquez, engoncées dans leurs costumes d’apparat, les protagonistes nous font plonger dans une Espagne archaïsante par le biais d’un noir et effroyable Grand-Guignol.Un spectacle enthousiasmant qui nous renvoie aux délicieuses terreurs de notre enfance tout en dénonçant les méfaits d’une société rigide qui anéantit la vie.

représentations
Centre culturel Théo Argence
à Saint-Priest

Dates

  • Mardi 19 avril 2011
    à 20:30
  • Mercredi 20 avril 2011
    à 20:30
  • Jeudi 21 avril 2011
    à 19:30
  • Vendredi 22 avril 2011
    à 20:30

Tarifs

  • 8.00 €
Acheter des places

Distribution

  • texte Federico Garcia Lorca
  • mise en scène Andrea Novicov
  • scénographie Christophe Kiss
  • collaboration artistique Sandra Amodio
  • création lumières Danielle Mlovic
  • création son Jean-Baptiste Bosshard
  • regie générale et lumière François Béraud
  • régie son Ghislain Bücher
  • création costume Anna Van Brée
    Lise Beauchamps
  • création maquillage Julie Monot
  • avec Myriam Sintado
    Marie-Madeleine Pasquier
    Valérie Liengme,
    Léa Pohlhammer,
    Emmanuelle Ramu,
    Bartek Sozanski,
    Matteo Zimmerman
  • photo Mario Del Curto