Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18

Incendie de Fauré

Musique

Nicolas Crosse à la contrebasse de trois quart face regarde chanter Emmanuelle Goizé.
Emmanuelle Goizé et Nicolas Crosse

Note d'intention

L'étincelle du spectacle m'est apparue dans un train, en tournée. Un moment ensoleillé où les éléments d'un puzzle inattendu se mettent en place : la collaboration avec un interprète complémentaire, et un répertoire qui m'est cher.

Ces compositeurs m'accompagnent comme de vieux amis depuis des années. En m'emparant de leurs oeuvres, en les malaxant, en me les appropriant avec la même liberté que l'on prend pour un répertoire moins classique, je peux les partager avec un public moins confidentiel. Peut-être nous manquons de déférence, mais cela fait aussi notre force et notre originalité. Ces mélodies, nous les avons choisies car nous les aimons sincèrement. A mon tour, je leur donne en cadeau ma jeunesse, mon ardeur, mon désir.

Nicolas Crosse apporte son impertinence musicale et sa maîtrise totale de l'instrument. Ses compositions et ses arrangements en sont les reflets.

Jean-Philippe Salério est vierge de références classiques, et c'est tant mieux. Son regard et son écoute sont entièrement dédiés au spectacle et au théâtre. Au creux des textes il révèle les émotions et les personnages.

Si il s'est naturellement imposé à nous de mélanger chansons, mélodies françaises classiques et quelques créations, c'est que, grâce à la contrebasse, la frontière du style disparaît. Le dépouillement de l'accompagnement nous emmène parfois vers le jazz ou la variété. Ainsi, à notre surprise, ces mélodies se révèlent plus violentes, cruelles ou étrangement comiques. Nous pensions les connaître par habitude, la tradition les a polies, elles deviennent irrévérencieuses.
Verlaine et Fauré ne sont pas nos grands-parents, ce sont des ados pyromanes.
Incendie,
l'embrasement des sens quand crépitent les idées, L'impression d'avancer dans un brasier sans se brûler, Savoir qu'on est capable d'attiser la fièvre à volonté, Maîtriser le feu et s'en nourrir et se soigner.

Emmanuelle Goizé
seconde partie de soirée

Verlaine et Fauré ne sont pas nos grands-parents, ce sont des ados pyromanes.

Dates

  • Jeudi 7 octobre 2010
    à 19:30
  • Vendredi 8 octobre 2010
    à 20:30
  • Samedi 9 octobre 2010
    à 20:30

Tarifs

  • 13.00 €
  • 10.00 €
  • 7.00 €
  • 5.00 €
Acheter des places

Distribution

  • mise en scène Jean-Philippe Salério
  • chant Emmanuelle Goizé
  • contrebasse Nicolas Crosse
  • décor et lumières Yoann Tivoli
  • costumes Angélina Herrero
  • collaboration artistique Jean-Marc Hollbecq
  • photo François Goizé