Centre culturel Charlie Chaplin
Place de la Nation
69120 Vaulx-en-Velin

tél : 04 72 04 81 18

Mon corps en neuf parties

Raymond Federman

Cette image est l'affiche du spectacle. 
Il s'agit d'un portrait de R. Federman barré de 9 bandes verticales représentant les neuf parties
visuel du spectacle par Charles Boinot

extraits

 

"Mes cicatrices"

"Savez-vous pourquoi les gens ont peur de regarder leurs cicatrices ? Et encore plus, peur de les toucher ? C'est parce que c'est l'endroit de notre corps où notre âme s'est débattue pour sortir, mais on l'a repoussée dedans et recousu la fente où elle avait essayé de s'échapper. Je sais, parce que moi j'en ai des cicatrices sur mon corps. J'en ai plein. Mon âme a souvent essayé de me déserter. De foutre le camp ailleurs. Mais moi je n'ai pas peur de les regarder mes cicatrices, et même de les toucher.  Surtout la nuit, quand je peux pas dormir, je les touche rêveusement.
Et chacune d'elles me raconte son histoire.
Mes cicatrices, elles ont toutes une histoire à raconter. Il y en a quatre que j'aime particulièrement. 
L'histoire de ces quatres là marque un moment important de ma vie et de mon corps."

"Mon nez"

"Ah s' il m'a fait souffrir rmon nez depuis le moment sublime et mystérieux dans le ventre de ma mère quand il a été dessiné
par sa respiration.
Ah si on l'a insulté mon nez.
S'il en a pris des coups dans le nez mon nez, des coups directs et des coups indirects.
Tout le monde me dit que mon nez est de travers.
Qu'il est tordu. Moi quand je regarde mon nez dans le miroir je le vois tout droit. Bon j'admets qu'il est grand mon nez, mais çà c'est inévitable.
C'est historique.Même ma mère n'y pouvait rien. C'était prédéterminé par des siècles d'insultes, de souffrances et d'humiliation, que ma race a dû prendre dans le nez.
Un nez Juif, c'est une tragédie.
Il se peut cependant que mon nez est grand et tordu comme çà afin de protéger le reste de mon corps. C'est lui mon nez qui souffre pour moi. C'est lui qui prend tout dans le nez. Mais lui mon nez eh bien il s'en fout qu'on l'insulte en l'appelant toutes sortes de noms dérogatoires comme Pif ou Blair ou Piment ou Tarin ou Tarbouif ou Bourrin ou Schnaze ou même Pifomètre. Ou tout ce qu'on veut.
Mon nez il est costaud.  Mon nez, pour rmoi, c'est un monument topologique à la mémoire de ceux qui sont morts à cause de leur nez."
 

Dates

  • Mercredi 23 septembre 2009
    à 19:30
  • Jeudi 24 septembre 2009
    à 19:30
  • Vendredi 25 septembre 2009
    à 20:30
  • Samedi 26 septembre 2009
    à 20:30

Tarifs

  • 13.00 €
  • 10.00 €
  • 7.00 €
  • 5.00 €
Acheter des places

Distribution

  • texte Raymond Federman
  • mise en scène Stéphane Muh
  • scénographie et affiche Charles Boinot
  • vidéo Julien Huraux
  • lumières Yvan Pellecuer
  • diffusion Agnès Michel-Lelaure
  • avec Stéphane Muh
    Crystel Chiaudano
    (saxophone, chant)
    Babette Herault
    (saxophone)